La légende de Lafarge

Le voici ! l’intermédiaire de l’organisation État islamique, accusé d’avoir persuadé des cadres du groupe Lafarge de s’acoquiner avec Daesh, pour faire fonctionner leur usine syrienne, quitte à enrichir des terroristes. Dans un bureau du huitième arrondissement de Paris nous nous attablons de longues heures et à deux reprises avec cet homme né à Damas, porteur de deux passeports, l’un syrien l’autre canadien. Amro Taleb. Son nom revient une centaine de fois dans le dossier pénal ouvert fin 2016, dans lequel huit anciens dirigeants du cimentier sont mis en examen pour financement du terrorisme, ainsi que la société Lafarge en tant que personne morale. Ces dernières années, la guerre en Syrie l’a obligé à déménager aux Émirats arabes unis. Là, les autorités l’ont averti qu’un mandat d’arrêt international émis par les juges français le visait. Courant septembre 2019, il s’est donc établi pour quelques mois dans la capitale, pour s’expliquer devant la justice, raconter ses relations avec Lafarge. Sa famille le soutient, comprend. Son père, Bassam Taleb, journaliste syrien installé au Canada, a fait le déplacement jusqu’à Paris, pour être à ses côtés.

La légende de Lafarge

Amro Taleb à Paris, déc. 2019.

 

reportages

Toutes les vies de Jamal Khashoggi

Les affaires d’État ne démembrent pas seulement les hommes, elles tronquent le récit de leur vie. Tels ces quelques mots réservés à Jamal Khashoggi devenu, au soir de sa vie, un journaliste dissident muselé par le roi d’Arabie. La qualification et le titre auraient pu l’amuser. Ils provoquent une moue gênée chez ceux qui ont croisé la route singulière de cet homme au cours des trente dernières années, certes un intellectuel, mais un aventurier aussi, gardien de bien des secrets de la famille Saoud.

histoires

Les terroristes européens vus d’Irak

Un tour de Bagdad de 26 minutes, réalisé pour Arte. En Irak, après les défaites militaires de l’organisation État islamique, les autorités ont voulu juger les garçons et les filles d’Europe qui combattaient dans les rangs de cet ennemi. Dans un pays dévasté, les instances judiciaires ont organisé, et parfois mis en scène, les procès de ces citoyens européens impossibles à comprendre pour la population locale.